Ejaculation Féminine

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 130 18

    Ejaculation Féminine

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Bonjour aux hommes et aux femmes qui parcourent ce site pour émoustiller leur sens.

    Les temps ont bien changé. Aujourd’hui les boutiques qui vendent des sex toys ont des vitrines transparentes et ne se trouvent plus isolées dans des rues peu fréquentées. Aujourd’hui les femmes assument d’aimer le sexe, et redécouvrent leurs corps. Il reste encore du chemin à faire certes mais un grand pat a été fait. Je suis venue ici pour partager une expérience qui a changé ma conception du plaisir.
    Il faut tout de même que je me présente avant de vous raconter mon histoire. Je m’appelle Sophie j’ai 36 ans. Brune, 1m60 pour 56 kilos, je n’ai jamais eu de mal à me trouver un compagnon, mais pour les garder cela a toujours été plus compliqué. Bref venons-en au fait.
    Tout a commencé lors d’un dîner chez une amie. Nous parlions de choses et d’autres et l’une de mes amies nous a révélé avoir suivi un cour de tantrisme avec son mari et que ce dernier avait appris à la faire jouir comme un homme. J’ai tout de suite été intriguée car une telle chose ne m’était encore jamais arriver. Alors j’ai pris un rdv pour un cour et c’est comme ça que il y a quelque jours je me suis retrouvée avec des femmes que je ne connaissais pas pour apprendre à éjaculer. Situation étrange je vous l'accorde, surtout que pour assister au cour on nous demandait beaucoup de choses qui laissaient penser que cela allait être mémorable, en clair il fallait être libertine sinon ce n'était pas la peine de venir assister au cour.

    Notre professeur était un homme d’une trentaine d’année. Nous étions toutes en sous-vêtements et écoutions attentivement ses indications. Nous nous sommes mises par groupe de deux. Je n’avais jamais eu de relations avec une femme et au début je n’étais pas très à l’aise contrairement à ma partenaire qui semblait déjà maîtriser le sujet. Notre professeur nous a indiqué que la première chose importante était de se détendre et la jeune inconnue a très vite trouvé comment me décontracter. J’étais assise sur le fauteuil et elle s’est agenouillée devant moi. Elle a retiré mon string et a posé sa bouche sur mon sexe. Elle a passé sa langue sur mon clitoris, sur mes lèvres puis la plongée dans mon palais des plaisirs. Jamais un homme ne m’avait léché la chatte comme ça et c’était trop bon, j’étais au septième ciel tous mes sens étaient en alerte.

    Le professeur a décidé de passer à l’étape suivante et m’a prise comme cobaye. Imaginez moi, jambes grandes ouverts le regard des autres femmes fixées sur mon sexe humide. Etrangement cette situation m’excitait.
    Notre guide de tantrisme nous a expliqué qu’il fallait trouver notre point G, zone érogène. Il a écarté mes lèvres et a plongé un doigt dans mon vagin. Il a commencé des caresses insistantes sur l’une des parois de ma chatte et très vite une sensation étrange s’est emparée de moi. J’étais tellement submergée de plaisir que j’en avais les larmes aux yeux, et j’ai ressenti comme une envie d’aller aux toilettes, je me suis alors imposée une certaine retenue.

    « Laisse toi aller, lâche toi ! » M’a conseillé mon maître.

    Je l’ai écouté et me suis détendue relâchant toute ma vigilance pour me concentrer uniquement sur les sensations de plaisirs. Et là après quelques secondes les parois de mon sexe se sont contractées et j’ai éjaculé un long jet de liquide transparent pour la première fois de ma vie.

    Nous nous sommes ensuite remis par groupe de deux, et j’ai fouillé le sexe de ma partenaire jusqu’à trouver son point G puis je l’ai titillé, titillé et titillé encore jusqu’à ce qu’elle éjacule à son tour. Je me suis surprise a aimé enfoncer mes doigts dans la chatte de cette inconnue.
    Messieurs, j’espère que ce texte vous aura donné envie de redécouvrir le corps de votre partenaire afin d’arriver à l’ultime plaisir de l’éjaculation féminine qui n’est pas un mythe.

    Le point G est situé sur la partie antérieure du vagin, mais comme toutes les femmes sont différentes, il ne se situe pas toujours à la même profondeur. Certaines arriveront à éjaculer très vite, pour d’autres il faudra un peu plus de temps d’apprentissage, car il faut s’enlever toutes les barrières et savoir se laisser aller.

    Que vous soyez homme ou femme, je vous conseille d’apprivoiser cette zone qui vous fera découvrir une autre forme de plaisir.

    A très bientôt.

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact