Soirée au 2plus2 à Paris

Dialogue chaud :
Télephone rose chaud
Sans attente
  • 143 31

    Soirée au 2plus2 à Paris

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Bonjour tout le monde.

    Comme c’est la première fois que je parle de ma vie intime sur le net, je me présente. Je m’appelle Carole, j’ai 34 ans. Je suis grande, brune, plutôt mince. Mes atouts ? Mon 85C bien ferme et mon petit cul bien rebondi que j’entretiens chaque jour avec des exercices de fitness. Je suis en couple avec Fabien. 37 ans, brun, un physique athlétique, il a toujours su répondre à mes désirs. Dès le début de notre relation les choses étaient claires. Ni lui, ni moi n’avions envie d’une relation monogame. C’est vrai, faire l’amour avec le même homme toute sa vie, même si c’est un bon amant au bout d’un moment le plaisir est moins intense. Alors nous sommes tous les deux libre d’aller voir ailleurs quand bon nous semble, mais ce que nous préférons s’est allé tous les deux dans un club libertin. Mon homme adore me voir prendre mon pied avec d’autres hommes et j’adore sentir ses yeux sur moi lorsque j’ai un inconnu entre les cuisses.

    Nous allons souvent dans un club Parisien, le 2plus2. Ambiance chaleureuse avec sa déco dans les tons rouges et coquine avec ses coins câlins, et surtout une clientèle respectueuse, c’est l’endroit idéal pour passer une agréable nuit en charmante compagnie. Je vais d’ailleurs vous raconter l’une de mes petites soirées dans ce club.

    C’était un vendredi. Comme d’habitude, il y avait beaucoup de monde. Dès que nous avons franchis la porte en métal, mes sens ont été affolés, par les corps très peu vêtus. Pour ma part, je portais une jupe noire très courte qui laissait apparaître mon porte jarretelle et le haut de mes bas. En haut j’avais un dos nu très décolleté qui m’était bien en valeur ma poitrine. Pour finir cette tenue, je portais de hauts escarpins noirs.

    Nous nous sommes tout d’abord installés au bar pour prendre un verre. C’est là qu’un homme nous a abordés. Il s’est assis à côté de moi et a entamé la conversation en se présentant, en nous demandant si nous fréquentions souvent cet endroit. Tout en parlant, il a laissé sa main s’aventurer sur ma cuisse et dans mon dos. Fabien ne ratait rien de ses caresses et j’ai très vite perçu l’excitation dans son regard. Moi aussi j’étais gagnée par une bouffée de désir. Je n’avais pas mis de sous-vêtements et mon entre jambe était de plus en plus humide. Très vite nous avons décidé d’aller dans un coin câlin. A ma plus grande surprise, l’homme qui s’appelait André m’a demandé si l’un de ses amis, Théo, pouvait se joindre à nous. J’ai regardé mon homme qui m’a fait un petit signe de tête favorable. C’est donc à quatre que nous nous sommes installés dans l’un des coins câlins. Fabien s’est installé tranquillement dans un coin de la pièce et a commencé à se caresser en regardant les deux hommes s’occuper de moi.

    C’est André qui a lancé les hostilités. Il m’a lentement déshabillé, ne me laissant que mon porte jarretelle. Nous étions tous les deux à genou, l’un face à l’autre et il a commencé à lécher ma poitrine. Théo derrière moi, a laissé ses doigts explorer mes hanches et mes fesses rebondis. Lentement il a appuyé sur mon dos pour et je me suis retrouvée à quatre pattes. J’avais la braguette d’André en face de mon visage et j’ai libéré son sexe du tissu. Il était déjà en érection et je l’ai aspiré entre mes lèvres. L’habilité de mon muscle chaud et humide l’a fait durcir encore si bien qu’il emplissait complètement ma bouche. Soudain j’ai senti des doigts fouiller ma fente et s’enfoncer dans mon petit abricot ruisselant de cyprine. Ils allaient et venaient, tournoyaient. J’avais du mal à me concentrer sur ma fellation. Les doigts se sont retirés et j’ai entendu le bruit d’un papier qu’on déchire. J’ai compris que Théo enfilait un préservatif. Ce dernier a empoigné mes hanches et m’a pénétré dans un lent mouvement de bassin. J’ai relâché quelques instants l’étreinte de mes lèvres sur le sexe que j’avais dans la bouche pour pousser un gémissement de plaisir. Théo me tenait fermement et il a commencé à me donner des coups de reins, de plus en plus rapide, de plus en plus profond. Mes fesses claquaient contre lui et à chaque fois que son membre s’enfonçait au plus profond de moi, ma bouche s’empalait un peu plus sur le sexe d’André. J’étais au septième ciel, deux hommes rien que pour moi et Fabien que me matait dans cette position de chienne.

    Mon étreinte buccale a très vite fait céder André qui a éjaculé dans ma bouche. En bonne coquine, j’ai tout avalé, je n’en ai pas perdu une goutte et j’ai même donné un dernier coup de langue à son outil pour bien le nettoyer. Dès que son ami s’est retiré à l’écart, Théo, m’a prise encore plus fort. Je sentais mes seins ballotés dans tous les sens. Je me suis cambrée un peu plus et son sexe a glissé encore plus profondément dans mon intimité. Mon corps était agité de spasme, mes mains étaient crispées sur le matelas pour tenter de me maintenir dans la position. Les parois de mon vagin se sont contractées autour du sexe de mon partenaire, et j’ai été prise d’un orgasme qui a fait trembler tous mes muscles. J’ai crié en sentant le plaisir se propager en moi. J’ai très vite été rejoint dans ma jouissance par Théo, qui a stoppé ses mouvements et poussé un râle.

    Il était temps que je m’occupe de mon homme. Il était assis et se masturbait. Je me suis redressée et me suis approchée de lui puis j’ai donné quelques coups de langue à sa tige pour la lubrifier. Ensuite je me suis assise sur lui et j’ai empalé mon petit trou sur son énorme engin. I l a glissé tout seul dans ma grotte et lorsqu’il a été bien au fond, j’ai commencé à bouger d’avant en arrière de plus en plus vite. J’ai très vite atteint mon but. Le gland de mon homme a gonflé et il a explosé bien au fond de mon trou. Chaque giclée m’a donné des frissons de plaisir.

    Nous avons terminé la soirée sur la piste de danse. Comme d’habitude, le 2plus2 a su nous transporté au paradis du plaisir.
    Si vous avez envie d’une soirée libertine, où tout simplement de faire de charmante rencontre je vous conseille d’y faire un petit tour.

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par mouillette :
Ce club a l air très bien, nous pensons y aller mon amant et moi. Seulement nous avons une grande différence d age (moi 52 lui 76) et j ai peur qu'il ne nous laisse pas entrer. Nous espérons avoir une expérience à 3 ou 4. Ton histoire est si exitante.... profite de tous les plaisirs, c'est si bon de se faire du bien
Posté le par comcoms77186 :
Merci pour ton histoire tu m'as donné l'envi d'essayer ce club. On s'y verra peut e qui sait.
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact