A 18 ans, elle joue encore au docteur

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 421 45

    A 18 ans, elle joue encore au docteur

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Un jour alors que je n'avais que 18 ans, je me suis rendue chez une amie Valérie, nous avions un exposé à faire pour l'école.

    Enfermées dans sa chambre nous nous sommes tout de suite mises au travail... Sa mère nous a promis des crêpes pour le goûter !

    Au milieu de l'après-midi, nous avions largement le temps de jouer un peu avant que les crêpes ne soient prêtent... Valérie n'hésita me demanda de jouer au docteur, comme quand nous étions enfant.

    Elle enfila sa blouse blanche du cours de physique et me demanda de m'allonger sur le lit pour m'osculter. Elle a soulevé mon T-shirt pour passer le stetoscope ses mains carressaient ma poitrine naissante.
    Je me suis sentie tout de suite bizard.... avec la hantise que sa mère ouvre la porte de la chambre. En fait ça m'a excité je crois.

    Je ne me trompais pas elle me carressait bien les seins... j'étais immobile je ne bougeais pas trop peur de faire paraître mon excitation.

    Lentement ses mains caressèrent mon ventre pour se glisser sur mes cuisses... Elle me disait des choses du style "un médecin doit osculter le corps tout entier c'est médical".
    Je retenais mon souflle et voulant garder la "cool attitude" je me battais contre moi même pour ne pas laisser échapper un soupir suggestif, on joue c'est tout.

    C'est quand sa main est arrivée à ma culotte déjà bien trempée que le jeu n'était plus... Hantée par cette maudite porte je n'osais rien dire à Valérie trop bien partie pour s'arrêter en si bon chemin.


    Elle me dit : "je constate que votre culotte est trempée, je dois vous examiner. Ecartez vos jambes enlevez votre culotte !"

    Sonnée de ce que je viens d'entendre je m' exécute... sans me poser de question j'étais trop excitée ma température corporelle était très élevée et ma chatte en feu.

    Elle n'hésita pas, elle fit pénétrer un doigt puis deux pour enfin gouter ce nectar qui coulait hors de mon vagin.

    Je me souviens comme si s'était hier de ses doigts cette sensation, humm ! Je gardais ça pour moi...

    Elle ne comprenait pas pourquoi tout ce liquide et mis ses doigts dans sa bouche, le résultat n'était pas concluant pour le docteur Valérie alors elle goûta à la source. Et sans rien comprendre à ce qui m'arrive voici le docteur Valérie la tête entre mes jambes à me lêcher la chatte comme pour étancher sa soif...
    Je n'en peux plus... et laisse échapper un soupir de plaisir... Elle me demande si j'aime et en guise de réponse j'appuie sa tête sur ma chatte...

    Merde ! La porte s'ouvre... Les crêpes sont prêtes on a pas entendu le premier appel de la maman !!!!!!!!! La honte elle va tout répéter à ma mère je vais me faire tuer...

    Tout retombe raisonne aaaaaaaahhhhh !

    Mais la mère de Valérie n'était pas comme les autres mamans... Elle est rentrée dans la chambre et d'une voix douce nous a dit "vous vous amusez bien?" Muette j'étais muette les cuisses écartées la tête de sa fille sur ma chatte !

    Elle releva la tête de sa fille et nous demanda si elle pouvait jouer avec nous, elle serait l'assistante de Valérie.
    Sans que j'ai eu le temps de dire ouf, Valérie lui dit que ça ne posait pas problèmes...

    Alors elle prit la place de Valérie entre mes cuisses et se mit à me lêcher la chatte et à me doigter je me souviens du souffle chaud de sa bouche en s'approchant de moi.
    Elle a attrappé mon clitoris et l'a titillé elle me doigtait ces va et vient me rendaient folle, je pu enfin soupirer comme je le voulais...

    Valérie très excitée se touchait à côté de moi... j'ai atteinds la jouissance grâce la mère de mon docteur.

    Une fois libérée je décidais de m'occuper de mon amie... J'étais maladroite "je débute je découvre" Mais je suis parvenue à la faire jouir très fort... Sa chatte était douce quelques poils, c'était magnifique. La mère de Valérie était tellement excitée qu'elle a jouit en me demandant de lui enfoncer le manche d'une grosse brosse à cheveux dans la chatte.

    C'est ce que j'appelle affectueusement le baisutage de Valérie !

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Anonyme :
Meilleure histoire à vie!! Bravo
Posté le par Anonyme :
les mamans sont toujours très affectueuses avec les copines de leur fille. moi avec ma fille nous avons toujours pris notre douche ensemble et vers ses 15 a 16 ans les caresses sont devenues plus coquine.Puis sa
copine venait le samedi et dormait a la maison souvent nous faisions lit commun. bise
Posté le par bibi :
Belle histoire
Posté le par SuperMario45 :
Cette histoire me fait bander ! Je me branle trés souvent en lisant vos histoire et c'est toujours la même chose, j'envoie tout mon sperme sur mon ventre !
Posté le par mariochedu78 :
Vraiment trop existant et à la fin la mère!!C'est vrai que la mère n'est pas comme les autre...
Posté le par Gigi :
vraiment bien sympa , une bonne histoire bien racontée! je vais bien dormir ,ma chatte est toute
humide et mes doigts aussi. Bise
Posté le par Rico :
Superbe histoire bien existante, comme vous 3 je me suis donné du plaisir
Posté le par Anonyme :
Wouahhhhhhhhhhhhhh pareil que Marc extremement bandant
Posté le par gust69 :
vous m'exitez toutes les 3
Posté le par marc :
j'ai été obligé de m'essuyer moi aussi
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact