Baisée dans une cabine d'essayage

Dialogue chaud :
Télephone rose chaud
Sans attente
  • 450 57

    Baisée dans une cabine d'essayage

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Salut !!

    Moi c'est Julia, j'ai 21 ans, je suis étudiante un peu fauchée, je fais 1m65 et un petit 85C. C'est ma première année en tant qu'étudiante sur Paris et la vie est chère. J'ai quelques bourses mais je galère pas mal.
    Si je suis ici c'est parce que l'autre jour en cherchant un petit job sur un gros site d'annonces, je suis tombée sur un homme qui proposait d'offrir de la lingerie gratuitement à des jeunes filles dans le besoin. J'étais plutôt intriguée, mais en même temps, je me suis surprise à rêver de lingerie gratuite, que je ne pourrais de toute façon pas m'offrir avec l'argent de mes bourses. J'ai contacté cet homme qui est resté assez mystérieux, je n'ai pas bien compris s'il souhaitait échangé la lingerie contre quelque chose... il m'a juste dit que je devais simplement le laisser rentrer dans la cabine d'essayage avec moi pour « me donner quelques conseils » selon ses dires. Je me suis dit qu'une telle opportunité ne se présenterait pas deux fois, je ne suis pas pudique, montrer mon corps ne me pose aucun souci, au contraire ;). Je me doutais qu'il allait me demander quelques faveurs sexuelles mais cela ne me faisait pas peur vu que on serait dans un lieu public...

    Nous avons donc fixé un RDV et je l'ai attendu devant une boutique de lingerie fine comme convenu. Je portais une jolie robe fluide, sans collant ni le moindre sous-vêtement, après tout j'étais là pour en obtenir !! Je me suis rendue compte que cette situation m'excitait : les hommes qui passaient me regardaient avec insistance, peut-être avaient-ils remarquer que j'étais entièrement nue sous ma robe ? J'attendais un parfait inconnu, seule et à moitié nue, sans savoir ce qui m'attendait...

    J'ai vu arriver un homme d'une trentaine d'année, plutôt bel homme, très bien habillé, et courtois. Il s'est présenté, m'a fait la bise en m'enlaçant, j'ai eu un petit frisson de plaisir en sentant sa main se poser dans le bas de mon dos. Je lui ai murmuré que je ne portais rien sous ma robe, et il a souri, m'assurant qu'il allait remédier à cette situation. Il m'a dévisagé, de haut en bas, je sentais son regard s'arrêter sur mon décolleté, mes jambes...Cet homme m'intriguait, j'étais mal à l'aise mais en même temps je me sentais devenir de plus en plus chaude.

    Nous sommes rentrés dans le magasin, il a choisi pour moi une bonne vingtaine de soutien-gorges, strings, culottes et porte-jarretelle. Au moment d'entrer dans la cabine, il m'a pris par la main et est passé devant moi. Celle-ci était plutôt grande, nous avions de la place, il m'a tout de suite demandé de me déshabiller. Je me suis exécutée : j'ai posé ma veste et fit glisser ma robe le long de mes chevilles. Je suis restée totalement nue devant lui, il s'était assis et me regardait de haut en bas, il avait l'air d'apprécier le spectacle. De mon côté cette situation m'excitait, j'étais totalement livrée à son regard, je sentais mon bas-ventre devenir chaud et ma chatte devenir humide. Il m'a demandé d'enfiler un string, ce que j'ai fait. Il a rapproché son tabouret et s'est mis à hauteur de mon sexe. Il m'a demandé s'il pouvait faire un peu plus que regarder, sans m'en dire plus. J'étais tellement chaude qu'il pouvait faire ce qu'il voulait de moi. J'étais paralysée par cet homme face à moi, cet inconnu qui me demandait plus, et auquel j'étais incapable de dire non tellement la situation m'excitait.

    Il a commencé par embrasser mon sexe au travers de mon string, puis l'a écarté doucement et a passé sa langue le long de mon clitoris. J'étais debout, les jambes un peu écartées, sa bouche s'est collée contre ma chatte, j'avais des frissons de plaisir, c'était tellement bon, sa langue allait et venait de plus en plus vite le long de ma petite fente épilée, j'ai laissé mes mains se glisser dans ses cheveux, pour l'encourager à continuer. Il s'est arrêté, à pris mes mains, a serré mes poignets et me les a maintenu derrière mon dos, je ne pouvais plus rien faire à part apprécier sa bouche me bouffer ma chatte.
    Puis il s'est levé, m'a retourné et a murmuré à mon oreille : « maintenant dis moi que tu aimes ça ».
    Je lui ai répondu dans un souffle : « j'aime ça, sil-vous-plaît, continuez, j'ai envie de vous... ».
    Il s'est alors rassis sur le tabouret, et a collé sa bouche contre mon petit trou de derrière, j'ai posé mes mains sur mes fesses pour les écarter un peu plus, la sensation était exquise, sa langue se faufilait le long de mon cul, je sentais ma mouille tremper le string que je maintenais bien écarté sur mes fesses. Je gémissais, j'étais totalement soumise, lui entièrement habillé en train de me lécher et moi, à moitié nue dans une cabine au bord de l'orgasme avec un inconnu.

    Puis il s'est arrêté d'un coup et m'a demandé de continuer toute seule. J'ai vite compris et je n'avais pas besoin de plus d'explication, j'étais tellement chaude, j'avais envie de jouir vite et bien, l'homme a posé ses mains sur mon cul et me l'a maintenu bien ouvert. J'ai écarté mes jambes un peu plus et je me suis fourrée des doigts en gémissant, j'avais envie de sa queue au fond de moi, mais je savais que ce n'était pas dans ses projets, il voulait juste me voir en train de me branler, et de prendre mon pied devant lui. J'ai fourré un, puis deux, trois doigts....Je prenais un pied fou, cet inconnu qui reluquait mes trous se dilater m'excitait à fond, je n'en pouvais plus.
    Il m'a ordonné : « encore, vas-y ». j'ai compris ce qu'il me demandait, et je me suis mis un quatrième doigt, ma main presque entière se fourrait dans ma chatte, j'étais complètement dilatée, je gémissais en essayant de faire le moins de bruit possible pendant que cet homme continuait de maintenir mon string bien écarté.

    J'ai fini par jouir dans un petit cri contenu, toute transpirante. L'homme s'est relevé, il s'est approché de moi et m'a murmuré : « tu étais délicieuse ... ».
    Il a ensuite acheté plusieurs sous-vêtements comme prévu, et surtout le string que je portais durant cet épisode très hard. En sortant, il l'a sorti du sachet, l'a reniflé, et m'a dit : « celui là, je le garde, en souvenir de ta magnifique chatte... », puis est parti l'air de rien.

    Je n'ai plus eu de nouvelle de cet inconnu dont je ne connais même pas le nom, mais si c'était à refaire je le referais sans hésiter, à la différence que la prochaine fois j'espère bien pouvoir goûter à sa queue....:) J'ai toujours eu envie de me comporter en salope et bien je p anse que maintenant c'est ce que je vais faire car après tout, on a qu'une vie !

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par alhufa :
Nous sommes un couple, madame étant très jolie et sexy ,cela nous est arrivé devant un magasin de lingerie, un homme a proposé à madame de lui offrir de la lingerie...
Ça n'a été que du bonheur aussi !
Posté le par yuio :
Moi je te laisserais ma bite sans hesiter
Posté le par jennyfer :
j'aurais bien léché ta chatte moi aussi
Posté le par Anonyme :
C'est dommage que tu n'ai pas pu profiter de sa bite....
Posté le par charles_369 :
Ce qui s'est passé dans cette histoire est très interessabt et assez exitant surtout sucer une belle chatte
est le plus grand plaisir pour moi.
Posté le par delicieuse betty :
pas mal du tout....A quand le recit d'un nouveau rendez vous?
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact