Entre jeunes femmes

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 225 45

    Entre jeunes femmes

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Pour comprendre mon histoire, je dois vous faire une brève présentation des personnages qui s'y rattachent. Je m'appelle Maeva, j'ai à peine 18 ans. Etant issue de "bonne famille", je me devais toujours de rester correcte pour mes parents. La preuve, j'ai failli gardé ma virginité jusqu'à mon mariage. LOL!

    Michaëla et moi sommes amies depuis nos 9 ans et nous dormions chez l'une et l'autre régulièrement depuis tout ce temps. Nous avons donc grandi ensemble.
    Tandis que moi, je devenais une jeune femme brune pétillante, mince et pulpeuse, Michaëla restait toujours avec son corps sans forme féminine. Elle était bâtie presque comme un homme, pas de poitrine apparente à travers ses T-shirt. Tout le monde disait qu'elle était lesbienne mais je la connaissais assez pour savoir que c'était faux. Du moins c'est que je pensais.

    Un soir, après une fête, je ne pus rentrer chez moi, et comme d'habitude, je ne rechignai pas à dormir chez ma meilleure amie. Après la douche, on s'installa sur le lit comme à l'accoutumé. Et là, surprise! Elle me sortit une bouteille de vin qu'elle avait caché sous son large blouson. Elle sait très bien que je ne bois pas. Elle réussit néanmoins à me convaincre avec son discours qui me fait croire que je passe à côté de tout, et que de toute façon, mes parents ne le sauraient pas.

    Ma tête semblait déjà ne plus être sur mes épaules après le premier verre. J’étais euphorique et j’avais envie de faire toutes les bêtises que mes parents ne sauraient jamais. Michaëla me lança : « Tu es bien comme ça. Tu es jolie, cool, marante et en plus tu es pleine de sensualité ». Elle me disait ça avec un ton que je ne connaissais pas d’elle, d’une voix agréable et rassurante, presqu’amoureuse. Je me disais wooohhh qu’est-ce que cela veut dire ?

    Elle caressa très délicatement ma joue et déplaça la mèche qui cachait mon expression de surprise, de peur et d’innocence en même temps. Elle approcha son visage du mien et caressa mes lèvres très tendrement avec les siennes. Je sentais une chaleur bizarre descendre dans ma poitrine, dans mon ventre, dans mon bas ventre également (quelle découverte !!!), et s’étendre dans mes pieds et mes orteils. Elle appuya un peu plus sur mes lèvres et commençaient à les entrouvrir. Elle bloqua ma tête avec sa main gauche et pencha sa tête à droite pour pouvoir m’offrir un vrai baiser. Sa langue qui pénétrait fougueusement dans ma bouche était en même temps un coup d’effroi et une excitation que je n’ai jamais connue. Elle m’acheva avec ses mains qui commençaient maintenant à monter et à descendre tout le long de mon corps. Elle glissa sa main sous mon trop et força mon soutien. Ma main passait en dessous sans trop de difficulté. Pendant que celle-ci s’attardait sur mes seins et mes tétons que je sentais durcir à mort, l’autre dégrafait ce bout de tissus qui était mon seul bouclier. J’avais honte de moi de ressentir pareille chose.

    Mon cœur battait tellement qu’il pouvait sortir de ma poitrine. Je n’arrivais pas à l’arrêter, j’avais trop envie de ce qu’elle me faisait. Tellement envie que maintenant je peux sentir mon slip devenir très mouillé. Lorsqu’elle saisit mes seins pour en mettre les pointes dans sa bouche, me les sucer et mordiller, les muscles de mon vagin se contractaient fort et me faisait à la limite presque mal. Des sentiments de culpabilités, d’envie et d’excitation se bousculaient en moi, ce qui décuplait encore plus mon plaisir et mon excitation que je ne voulais plus contrôler. Les caresses de Michaëla étaient tellement convaincantes que je cédais à mon envie. Maintenant, les lèvres de mon amie embrassent mes oreilles avant d’y enfoncer sa langue qui s’y entortille à m’assécher la gorge de gémissement. En même temps, elle me masse mon clito à travers mon slip. Je me surprends à écarter timidement mes jambes pour en recevoir encore plus. Les muscles de mon vagin se contractent encore plus et je sens beaucoup de liquide couler le long de mes fesses. Michaëla aime ça. Elle descend encore plus bas pour offrir sa langue à mon intimité. J’étouffais mes cris de plaisirs dans l’oreiller tellement j’en avais honte, mais en même temps, j’écartais ouvertement mes cuisses pour que Michaëla sache qu’elle a le feu vert. Ma chatte était en feu, mes seins voulaient être malaxés, ma bouche avait besoin d’une langue. Mon corps la réclamait à mort. Pendant que Michaëla me donnait le baiser que je voulais tant, elle entra franchement sa main dans mon slip et son majeur essaya de se frôler un chemin dans mon intimité encore vierge, au début, tout doucement. C’est doux et électrique en même temps. Ca glisse à cause de la mouille que j’ai laissée coulé. Elle me prévient que je vais avoir un peu mal. Elle commença à enfoncer son doigt un peu plus fort, sans s’arrêter de m’embrasser intensément. Elle ajouta un autre doigt…je commence à avoir très mal, tellement mal que je ferme mes cuisses et mords mes lèvres. Mais ses doigts sont encore là, plein de désirs. Michaëla est incontrôlable, elle en a trop envie et je continue à me laisser faire. J’ai mal mais je suis encore très excitée et je ferme mes yeux pour sentir ses doigts aller et venir en moi, elle les enfonce profondément, encore plus, encore plus loin. Je sens quelque chose se déchirer en moi et mords mes lèvres, encore plus fort. Mon corps se cambre de plaisir mais aussi de douleur…Soudain, Michaëla gémit très fort et je vois son visage se déformer par le plaisir. Son corps se contracte et elle ne semble plus contrôler ses mouvements. Elle continue de gémir, comme si elle s’étranglait. Le bruit de son essoufflement ne fait qu’augmenter mon désir pour elle. Elle a les larmes aux yeux et sourit en même temps. Elle mord aussi sa lèvre inférieure avant de me refaire son baiser timide.

    Je n’y crois pas, j’en veux encore…

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Gigi :
j'ai relu listoire et cette fois j'ai pris mon gode.
Posté le par marielesbi :
vous me rendez folle,un coup de langue m'a été indispensable!
Posté le par Gigi :
Michaela est une experte qui connait bien les points sensibles de Maeva.
Deux filles sympas,qui me font du bien ,j'ai deux doigts dans ma fente toute humide.
Bise
Posté le par Anonyme :
histoire pleine de rendesseet qui se laisse lire très facilement. Ces deux jeunes femmes nous sont très smpathiques
Posté le par berlingo :
On s'y croirait !
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact