Jeune de 18 ans dépucelée

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 247 75

    Jeune de 18 ans dépucelée

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Tel est prise qui croyait prendre

    Élevée dans le respect des moeurs et d'autrui, loin du bruit de la ville et de ses dégénérescences. Elève modèle, jeune fille parfaite, fierté de ses parents adoptifs... tout ceci me gonflait de fierté et d'arrogance du haut de mes 18 ans.
    Petite brune à l'allure sévère et toujours fâchée, je pestais régulièrement contre ma petite poitrine et mes fesses rebondies. C'est sans doute pour cela que jamais encore je n'avais eu de petit ami !

    Renfermée, toujours dans ma chambre, je vagabondait sur des sites un peu louches et aimait me faire désirer sur les sites de rencontres ou les tchats pour adolescents. Il faut dire que sous le pseudo de bogoss39 se cachait souvent un prédateur avide de sexe et tout ceci m'excitait !
    C'est d'ailleurs comme ça que je l'ai rencontré...

    Pourtant il devait être le seul à se montrer presque courtois, grand et aux yeux foncés, il n'avait qu'un an de plus et pourtant il semblait déjà être adulte. Pendant des mois nous avons tchatés, il avait une copine, une blonde que je détestais. Le savoir avec elle me rendait folle de rage, savoir qu'il touchait son corps et qu'il prenait son pied me rendais folle de jalousie !... Alors c'était décidé, il serait à moi et me préférerais.. à tous "les niveaux".

    J'ai donc insisté pour que l'on se rencontre, mes parents étaient contre, mais... la gentille petite fille qui n'a jamais rien fait de mal ne pouvait pas leur ramener un odieux personnage, alors.. ils finirent par céder. J'aimais manipuler et que l'on fasse ce que je désire et ce garçon n'allait certainement pas échapper à la règle !
    C'est ainsi qu'il est venu chez nous, pour un week end, en tant qu'"ami". L’accueil fut chaleureux et mes parents nous laissèrent tranquilles, en allant chez des amis, ce qu'ils peuvent être bêta parfois...

    Alors que nous étions dans la cuisine, je ne manquais pas de laisser planer sur lui un regard insistant.
    Tandis que nous parlions, je me penchais fortement pour laisser entrevoir mon petit soutient-gorge rembourré pour l'occasion... Bien sur, je ne voulais que m'amuser avec lui, le faire tomber raide dingue de moi... moi qui étais pucelle, je n'en souhaitais pas plus !

    Pourtant, alors que je me baissais en remuant vulgairement du popotin, je sentis une main m'effleurer l'entre cuisse. Je ne réagis pas tout de suite, ce qui semble t-il, l'encouragea à continuer et à s'aventurer d'avantage...
    Lorsque je me suis retournée, une main vigoureuse me saisit le cou et colla mes lèvres contre les siennes. C'était mon premier baiser, un baiser puissant et enivrant.. je me sentais défaillir...

    Il me retint et me plaqua contre le frigo tout en commençant à palper mon ventre, mes fesses puis.. ma poitrine. Me voyant avoir un mouvement de recul, et l'air vraiment impressionnée, il demanda:

    "Tu n'as jamais été aussi loin ?"
    "Non..."
    Il eut un sourire en coin et ajouta:
    "Pourtant vu comment tu me chauffes depuis tout à l'heure c'est bien ce que tu veux non ?..."

    Il me mordilla alors l'oreille, tout en faisant sortir mes seins de leur étreinte de tissu. J'aurais voulu hurler, il me plaqua une nouvelle fois sa bouche sur la mienne et murmura:

    "Tu aimes ça hein ?" "Se serait dommage de rater la suite...."

    Je ne comprenais pas ce qu'il se passait... ça ne devait pas aller aussi loin ! Et en même temps, je me laissais emporter par ce déluge d'excitation, mes sens étaient en ébullition et mon cerveau ne répondais plus... je n'étais plus qu'un jouet entre ses mains !

    Il maltraita ensuite mes tétons, les pinçant entre son pouce et l'index, il s'amusait de la situation !

    "Tu as déjà vu une bite ?" demanda t-il soudain.
    Je lui répondis que ça n'était jamais arrivé en "vrai", ce à quoi il répondit simplement en faisant coulisser la fermeture de son jean et en m'obligeant à me mettre à genoux...
    Son membre surgit alors devant mon visage, si gros, si volumineux... je ne savais pas comment réagir, il ne me laissa pas le temps d'y réfléchir.

    "Allez prends la dans ta bouche." Il joignit le geste à la parole en forçant l'entrée de mes lèvres.

    C'était à la fois doux et dur, je me rappelais alors des vidéos que j'avais vu sur le net et commençais un timide va et vient. Il semblait apprécier... il se mordait la lèvre pour ne pas gémir, tout en me donnant la marche à suivre:

    "Hum, oui, mets ta langue.. au bout.. oui lèche, lèche bien..."
    Encouragée, je continuais et prenais petit à petit le rythme. Je suçais, léchais et enfonçais le bâton de chair le plus profondément possible dans ma bouche.. je sentis alors la "bête" grossir et devenir indomptable, je souhaitais alors me retirer mais il retint ma tête:

    "Tu ne peux pas dire que tu n'aimes pas sans y avoir goûté ! Et si j'en mets partout.."

    Sans en dire d'avantage, il se déversa sur ma langue dans un long râle étouffé.
    J'eus du mal à avaler et il insista pour que tout disparaisse jusqu'à la dernière goutte !

    Je me sentais humiliée et en même temps satisfaite. J'avais ce que je voulais, il avait trompé en partie sa copine avec moi ! Mais je me sentais aussi coupable de ne pas avoir su gérer mes émotions, IL m'avait manipulée complètement, je ne le voyais plus vraiment de la même manière !

    Alors que je me rhabillais, il me donna une tape sur les fesses en ajoutant ravi:

    " Je crois que je vais t'apprendre deux ou trois autres petites choses encore plus sympas !"

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Anonyme :
Raconte nous la suite
Posté le par mimi :
bon tu devrais pas l’être je suis tout a fais comme toi, j"ai toujours su se que je voulais et tu devra être satisfaite chérie tu as eu ce que tu voulais bravo ;)
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact