La petite chatte de Chloé

Dialogue chaud :
Télephone rose chaud
Sans attente
  • 162 26

    La petite chatte de Chloé

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Moi, Chloé, petite brunette aux yeux verts de bientôt 22 ans, qui n’étais jamais sortie de ma région de province, voilà que je me retrouve à des centaines de kilomètres de chez moi … J’étais plutôt sage et me voilà, à cette heure avancée de la nuit, avec ma mini-jupe qui ne couvre plus grand-chose de mes jambes longues et fines et mon décolleté qui ne laisse pas beaucoup de place à la représentation mentale de mon joli 90C. J’avais rendez-vous avec un inconnu ce soir, et allez savoir pourquoi, j’ai décidé de sortir le grand jeu. Entre coiffeur, gommage et épilation intégrale, je n’ai rien laissé au hasard.

    Ce garçon, un peu plus vieux que moi, peut-être la trentaine, ne tenait plus en place quand je lui ai annoncé que j’étais de passage dans la capitale. Lui qui travaille tous les jours à Paris, ne peut se déplacer comme il le souhaite, et moi petite étudiante, j’ai peu de moyens. Depuis 3 mois que nous bavardons sur Internet, les conversations ont toutes été plus chaudes les une que les autres. Dès la première fois je n’avais pu m’empêcher de porter mes doigts à ma petite chatte pour me faire jouir pendant qu’il me racontait comme il aurait aimé glisser sa langue entre mes lèvres. Et depuis c’est tous les soirs, toutes les nuits que nous passons à parler de sexe, à lire ses mots sulfureux sur sa verge énorme et droite qui n’attend qu’une chose, me prendre fougueusement … Je n’ai jamais connu de moment plus excitant que les fois où il me supplie de l’appeler pour entendre mes gémissements étouffés, puis mes cris, alors que je me caresse en pensant à lui. Parfois même… je glisse le téléphone dans ma petite culotte pour lui faire entendre les bruits de mes doigts au contact de mon minou rasé et trempé …

    Et ce soir tout devient réel. Je suis assise à la terrasse du petit café où nous nous sommes donné rendez-vous, mes jambes tremblent légèrement, ce que je mets sur le compte de l’excitation naissante, lorsqu’il arrive. Il me reconnait de suite, s’approche et me fait la bise sur les joues, tout au bord des lèvres. Quelques minutes de conversation et je m’éclipse pour retoucher mon maquillage. Tout en repassant un peu de Gloss sur mes lèvres pulpeuses, j’entends la porte qui s’ouvre puis qu’on ferme à clé. Je lève les yeux et vois dans le reflet du miroir que mon inconnu s’est glissé juste derrière moi et enfonce son visage dans mes cheveux. Tout en me murmurant qu’il a déjà très envie de moi, je sens ses mains sur mes hanches, qui glissent rapidement sous ma petite jupe et caresse mes cuisses.

    Tout en m’embrassant dans le cou, ses doigts deviennent plus insistants et se faufilent sous l’élastique de mon petit string noir en dentelle, à la recherche de mon clitoris qui gonfle déjà au contact de sa peau, de sa main, de son doigt … Il fait de petits ronds délicats et rapides avec son pouce et finit par enfoncer son index et son majeur entre mes lèvres… Ma petite chatte humide ne s’y attendait pas et je me mords les lèvres pour ne pas gémir trop fort, je le fais accélérer en collant mes fesses à sa queue que je sens déjà toute dure sous son pantalon … par derrière je déboutonne son jean, cherche sa verge sous son boxer, et je le branle de plus en plus vite pendant qu’il me doigte plus profondément encore…

    Et tout à coup, j’arrête. J’arrête tout et me décolle de lui. Il se rapproche et veut à nouveau se glisser sous mon string quand je m’écarte encore. Il ne comprend pas mais quand il me voit me pencher largement sur le lavabo, en écartant mes cuisses et l’invitant à me pénétrer très vite, il comprend mieux… à la vue de mon petit cul rebondi sous ma mini jupe remontée, il sourit, lui donne une petite claque, prend sa longue queue en main et colle son gland contre mes lèvres. Il le fait glisser tout le long, jusqu’à mon clitoris qu’il tapote avec sa verge bien dure, je gémis un peu mais il met sa main sur ma bouche pour m’empêcher de crier. Il me murmure au creux de l’oreille qu’il veut me baiser, là, tout de suite, et alors que je mordille sa main, je sens son gland me pénétrer d’un coup, au plus profond, c’est tout sa queue que je sens au fond de moi, qui remue…

    Je commence à gémir de plus en plus fort, je prends ses doigts dans ma bouche et les suce comme si c’était son sexe dur contre ma langue, je remue mes fesses qui claquent contre son bassin et il me donne de bon coups de queue qui me rendent dingue, il me murmure de petites phrases comme « tu aimes ça hein ? Tu en veux encore ? … Hm, tu es si bonne… » ce qui finit par m’achever, mes lèvres se contractent et je jouis comme jamais je n’ai joui auparavant, tandis que dans un râle il éjacule en moi, tout en m’embrassant dans le cou …

    De retour à la table, nous ne pouvons nous empêcher de sourire, et il m’invite à dîner chez lui… La soirée promet d’être intéressante ;)

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Anonyme :
je me suis masturbé que c'est bon
Posté le par Alexandre :
Tu ne veux pas correspondre avec moi? Bisous excitant
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact